Réduction Mammaire

 

 

réduction mammaire docteur benadiba
réduction mammaire docteur benadiba
réduction mammaire docteur benadiba
réduction mammaire docteur benadiba
ptose mammaire docteur benadiba
réduction mammaire docteur benadiba
réduction mammaire docteur benadiba
réduction mammaire docteur benadiba

L'hypertrophie mammaire se définit comme un volume des seins trop important par rapport à la morphologie de la patiente. Cet excès de volume, et donc de poids, altère l'élasticité des tissus et finit par entraîner une ptose (chute) des seins.


La réduction mammaire vise à diminuer les douleurs (au dos, aux épaules, au cou), à soulager les problèmes d’irritation sous le sein. C’est pourquoi cette intervention est prise en charge partiellement par la sécurité sociale. Il faut retirer au moins 300 g par sein pour que l’intervention soit prise en charge sinon, l’intervention est considérée comme esthétique.

 

Questions fréquentes:

 

A quel âge peut-on se faire opérer ?

Cette intervention peut être effectuée dès l'âge de 16 ans dans les formes importantes. L'hypertrophie doit être traitée tôt pour éviter de fatiguer le dos de façon irreversible (arthrose).

 

Où sont situées les cicatrices ?

Il existe une cicatrice autour de l’aréole, une cicatrice verticale et une cicatrice dans le sillon sous le sein réalisant un T inversé ou une ancre de marine. Dans les cas de petite hypertrophie, la cicatrice dans le sillon peut être éviter, on parle de technique Verticale.

 

Quelle quantité de seins peut-on retirer ?

Le remodelage des seins doit tenir compte de la taille de la patiente, de l'épaisseur et de la largeur de son buste afin de prévoir un volume en harmonie avec sa silhouette. L'intervention a pour but de rééquilibrer les volumes tout en redonnant au mamelon et à l'aréole un emplacement naturel.

 

Quel tour de poitrine ferai-je après l’intervention ?

Il est toujours difficile de répondre à cette question car chaque cas est différent. On peut estimer qu’une patiente qui a une poitrine de 100 D aura après l’intervention une poitrine de 95 B ou C car son tour de thorax ne varie pas et seul le volume mammaire change.

 

Peut-on allaiter après une plastie mammaire ?

L'allaitement reste le plus souvent possible après une plastie mammaire. Dans les cas de très grande hypertrophie (gigantomastie) on doit employer des techniques qui ne permettent pas l’allaitement secondaire car les aréoles et les mamelons sont greffés. On réserve ces interventions aux patientes ne désirant pas allaiter.

 

En savoir plus :  Télecharger la fiche

 

 

📍Paris 🇫🇷 86 Avenue Foch 
📍Genève 🇨🇭Rue du Rhône 56 (Forever Institut)

  • Icône sociale YouTube
  • Wix Facebook page
  • Icône social Instagram
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page